Je me décidai pour une histoire courte

nouvelle parue chez malpertuis en 2013. Disponible ICI

En voici le début :
…[Comme l’histoire précédente livrée à Malpertuis III avait été celle, simple mais relativement longue, d’un individu mort, cette fois-ci je me décidai pour un court récit avec plusieurs personnages vivants. Je songeai à les créer au nombre de trois ; à les lâcher chacun en un point du récit et à les faire agir en fonction d’événements aléatoires dont je n’avais pas encore la moindre idée.
Qu’est-ce qu’un personnage ? Comment invente-t-on trois caractères ? Je réfléchis un court instant puis posai à côté de mon clavier une feuille de papier ; j’y traçai trois points. Il se trouva que j’en disposai deux rapprochés l’un de l’autre et le troisième esseulé, plus haut dans la feuille. Il m’apparut que j’avais absurdement tenté de ne pas dessiner un trop évident triangle ; je songeai qu’il reviendrait aux agissements à venir des personnages que ce triangle existât ou non : en effet, il suffisait que l’un d’eux n’ait strictement aucun lien avec les deux autres.]…
C’est exactement ainsi que j’ai écrit l’affaire. L’exercice s’est révélé amusant car l’histoire est sortie de mon esprit  à mesure que je l’écrivais. Je ne crois pas avoir recouru à des morceaux de rêves ni rien : elle a été composée véritablement dans l’instant.
J’en avais fixé la longueur à trois mille mots. Et à cause de ces trois fichus points dessinés au feutre sur une page blanche, je me suis retrouvé avec un hérisson borgne nommé Bajo Tierra (dont l’œil arraché a été frit dans l’huile de lin), avec « une troublante demoiselle de douze ans égarée dans la forêt tropicale » et, pour le troisième point, une heure précise : vingt-trois heures trente.
Tout s’est noué de manière logique, simple et surprenante. A la fin de l’histoire, la seule incertitude qui reste concerne le narrateur, passé de Sens à la banlieue de Buenos-Aires le temps d’égoutter un chou-fleur…
Il faut faire confiance à son imaginaire.

Malpertuis IV

Je me décidai pour une histoire courte