JOURNAL 2019 / SEMAINE 4

lundi 21 janvier

Pas mal de personnes que je côtoie dans le milieu ont de véritables domaines de compétences (traducteurs, essayistes ès Cthulhu, professionnels du JdR, très-avertis côté comics, professeurs de séries Z) ; moi, rien. Je me demande : est-ce qu’ils m’envient ? Séries & films, ces lents mouvements latéraux m’insupportent ; inventer la machine à immobiliser les caméras. Un cadre, point. Et plus de champ/contrechamp. Du théâtre. Sans décor ni personnages fictifs, juste des gens. Absents, ce serait mieux. Ailleurs, sans public. 8h du soir, l’herbe crisse déjà de gel. Ai commencé à écrire Le rail (nouvelle / 1030 c.). Coup de fil d’Émile Fitz : on se retrouve le 6 juillet à Bernouil. Vu X-Men 1. Mon dieu.

mardi 22 janvier

Nouvelle : L’explorateur Richard Burton s’apprête à partir en expédition aux sources du Nil. Un engin stratosphérique atterrit en catastrophe dans son parc. Les pilotes & passagers l’emmènent avec lui. Ils découvrent un continent flottant dans la stratosphère, avec des êtres incroyables (dont certains en tissu) et vivent de multiples aventures. Burton, Speke – ou un personnage imaginaire reconstitué à partir de ces deux-là. Le stratoplane apparaît lors de l’attaque où Burton a la joue transpercée d’une lance. Ogrur : chapitre 34 OK. Chattes amenées chez le vétérinaire, il neige, elles pissent dans la voiture. Vu X-Men 2. Mon dieu.

mercredi 23 janvier

Levé à 5h30 : pensées à propos de la création à 60 balais, un esprit formé à quelque chose qui n’a plus cours, face à un lectorat qui est né en grande majorité ailleurs que dans les pages lues & appréciées. Fonctionnement irrémédiable de mon esprit : ne pas dénaturer son propre levain tardif au prétexte de tenter d’être en phase avec aujourd’hui. Surtout quand je suis enclin sans échappatoire à faire du hors-piste. Maturation lente et unique. Ogrur : plan des 50 chapitres OK. Dans les séries (HBO, Netflix), les personnages mettent deux fois plus de temps à faire des trucs (prendre ou donner des clefs, préparer un café, etc.) que dans la vraie vie – cette vraie vie serait un cauchemar si le champ/contrechamp venait à l’envahir. Ce soir, repas de travail avec les goguettes du Maquis.

jeudi 24 janvier

Rentré à 3h15 du repas préparatoire au bouquin sur les goguettes. Vu trois lapins dans la neige. Ogrur : chapitre 38 OK. Explication de la flache / procrateur / presse-à-science. Le retour des gémelles cripplées. La mort de Cronope. Encore 12 chapitres. Puis réécriture. Lâcher de bride (ce ne sera pas pour le marché de la fantasy). Corrections. Fignolages. Fin. Soumission. Mais ailleurs que prévu – sans grande surprise, j’ignore comment corriger mon penchant au hors-piste. Vu X-Men 3. Pfff.

vendredi 25 janvier

Vu X-men Wolverine. Aïe.

samedi 26 janvier

Me souviens déjà plus de quoi aujourd’hui est fait. Vu X-Men 5. Hum, hum.

dimanche 27 janvier

En cours. Dernières corrections sur un texte de 269 797 signes pour envoi à l’éditeur demain. Voyons maintenant X-Men Wolverine 2.

JOURNAL 2019 / SEMAINE 4

Une réflexion au sujet de « JOURNAL 2019 / SEMAINE 4 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.