JOURNAL 2019 / semaine 11

lundi 11 mars

La réalité du monde est excessive. Passé un certain âge, on vit dans un futur qui n’est pas le nôtre. En ville, pas d’autre activité que de déambuler devant les vitrines. L’affiche du dernier Dolan recouvre littéralement les murs du centre de Nantes. Trouvé chez un bouquiniste solidaire « Confessions de deux frères » (John Cowper Powys & Llewellyn Powys) édité par granit. Ce soir, pub irlandais. De bien jolies jeunes filles / j’étais face à elles, subjugué par leur jeunesse et par leur beauté – il y a quarante ans.

mardi 12 mars

Départ de Nantes un journée plus tôt que prévu : Bernard nous prévient que le brandevinier passe demain pour distiller nos mirabelles. En route sans perdre une minute ! Arrivés chez nous, nous trouvons Chastragnette dans un arbre, Troupitte dans la grange – et le chat du voisin sur le canapé.

mercredi 13 mars

Descendu la mirabelle chez le brandevinier. « Passé 80 ans et quoi qu’il arrive, on peut dire : j’ai vécu » (un vieux au pied de l’alambic, qui affirme aussi avoir bu un verre de gnôle – avec un sucre et de l’eau – chaque matin). TMPSDB : 70 971. Vu Hostiles. C’est bien vu, cette mise en scène d’une période saturée de mort. Très actuel.

jeudi 14 mars

Pluie. Vent. TMPSDB : 77 948. Avons commencé The little drummer girl, mini série d’après John le Carré avec Michael Shannon et Florence Pugh, par Park Chan-wook : maniéré sans esbroufe inutile. Vu Espen, une dispensable fantasy norvégienne. Le conte, c’est inventif et déconcertant ; la Fantasy, ça a tendance à être très con.

vendredi 15 mars

« Un ours blanc peut se permettre de s’éloigner de son voisin. » (Konrad Lorens, cité par Bruce Chatwin, à propos de l’agression.) C’est le souci de notre époque : on ne peut plus s’éloigner de notre voisin. TMPSDB : 79 266. Tout est calé. Trois parties : la première de huit chapitres de 10 000 / la seconde, un seul long chapitre de 50 000 / un épilogue de 20 000. J’entame la réécriture du chapitre 1. Ce soir, conférence sur le western dans la BD à la librairie Le XIII : ai rappelé à la dame l’existence de Comanche et de Bouncer ; ai appris que Frederik Peeters s’est frotté au genre il y a peu : L’Odeur des garçons affamés (scénario de Loo Hui Phang). Vu The Favourite, de Yórgos Lánthimos. D’après ma culture ciné, un mélange assez réussi de Kubrick, de Wes Anderson et de Peter Greenaway. Les actrices sont impec.

samedi 16 mars

Abattoirs : l’élevage conduit donc plus à la violence que la chasse. « Le monde, s’il a un avenir, a un avenir ascétique. » (Chatwin). Donc, en attendant, les voisins ont invité six autres personnes pour un couscous. Ce soir. Chez nous. Il est 1h29, ils viennent de partir : Catherine et moi attaquons la vaisselle.

dimanche 17 mars

Rêve complexe dont je choisis de ne prélever qu’une bribe : il faut savoir en laisser disparaître. Soleil et vent à voir voler des Jason Momoa. Notre maman à Paris : chute de tension dans le métro / brève syncope / pompiers / Cochin / trop de monde dans la salle d’attente / s’enfuit avec sa copine voir l’expo Hammershøi au Musée Jacquemart-André / puis Green Book et The mule au ciné / Closerie des Lilas / samedi, Saint Lazare / gilets jaunes / taxi avec un autre passager inconnu qui lui porte sa valise / retour dans la Manche sans plus d’aventures / échangeons sur Giono, Chatwin et les Powys au téléphone / notre maman est née en 1936. TMPSDB : 4 premiers chapitres retravaillés. Écouté Steely Dan (Gaucho) et Richard Thompson (Dream Attic).

JOURNAL 2019 / semaine 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.