2020 / chapitre 12

Il faut bien un déjeuner de travail pour statuer ou non à une possible pénurie alimentaire. // Une entreprise chinoise de cosmétiques transforme ses vendeuses confinées en influenceuses web. // Trump tente d’acheter le laboratoire allemand CureVac travaillant à la mise au point d’un vaccin. Démenti du labo vs fuite du P-DG. // Le elbow bump remplace la poignée de main : on se frappe le coude dans lequel on éternue, ce qui est mieux. // Quel plaisir de passer la main à la génération montante, ricane la vieille garde politique en évitant sciemment le savon. // Les sans-abri sont-ils confinés dehors ?

Star Wars IX : Palpati-neu, c’est même pas ma cousi-neu.

Harriet (Kasi Lemmons) : Un film recommandable, pour l’interprétation très juste que donne Cynthia Erivo d’Harriet Tubman. Et, bien entendu, Nina Simone et son Sinnerman qui explose tout.

Le voisin est venu dans le hameau faire du télé-travail, du télé-apéro, du télé-promène-le-chien.

Le confinement est une façon d’aller vers l’inconnu de manière statique. C’est donc un moment idéal pour lire des relations de voyage :

Au cœur de l’Afrique (Pierre Savrognan de Brazza, 1875-1877) : où l’explorateur se trouve en relation culinaire avec les féroces Pahouins et leur légendaire marmite. car les orateurs ne formulent leurs conclusions qu’après mille digressions inutiles. : une définition du roman policier ? (p. 34). main dont la paume blanchâtre est repoussante à voir (p. 35) : parce qu’elle montre que cette face rappelant celle du singe est un homme comme celui qui le juge ? Les esclaves qui n’ont d’autre obligation que celle de cultiver le sol pour fournir des vivres à leur maître : rien ne doit leur appartenir. (p. 40). Il est d’ailleurs défendu aux femmes de manger de la viande. (p. 64) : dilemme, défendre le droit des femmes ou la cause végétarienne ? la curiosité des spectateurs n’est satisfaite que lorsque tous, découvrant mes pieds nus, s’écrient : Il a cinq doigts ! (p. 76). Ayant demandé à mon interprète le nom du hameau que nous traversions, il me répondit Zalacone, c’est-à-dire « je ne sais pas » ; j’inscrivis naïvement ce nouveau nom propre. (p.83).

Official secrets (Gavin Hood) : encore un film respectable Avec une Keira Knightley remplumée et un Mark Smith présentable.

La diffusion d’un virus par des dirigeants immunisés conduit à un confinement planétaire des peuples. Et puis, pourquoi tout ce cirque, pour sauver les 3% de la population les plus faibles, vraiment ?

Le voisin télé-tond sa pelouse.

Cette histoire ajourne les brouillards sous lesquels se dissimule chaque secteur d’activité, qui le fait paraître plus gros que ce qu’il est réellement, ce gonflement polémique, cette fabrique de faits factices, cette importance donnée aux plumes, pas à la viande. On retrouve l’os des choses.

Au-delà de mille cas, ça devient chocolat.

Le mot offrir emplit la bouche de ceux dont l’activité a jusqu’ici été accaparement et profit.

Wreck economy or lose millions of lives? (Los Angeles Times).

Ai retrouvé, dans les pages d’un livre acheté à sa sortie, une photo de Starky & Hutch découpée dans un programme télé de 1985.

Coulez mes larmes, dit le policier (Philip K Dick) : un type connu , du jour au lendemain n’existe plus aux yeux des autres. Il n’est personne. A-t-il basculé dans l’univers de la jumelle mort-née de Dick ? — Ils ne prendront jamais la direction de mon monde. — Tu n’as pas un monde, avait-elle répliqué. Tu as un bureau. Toute la planète est dirigée par des bureaucrates. (p. 237). Seul Dick peut écrire un bouquin comme ça, de bric et de broc, partant d’une idée bizarre et laissant s’écrouler chaque possibilité émise. Son humanité cimente le récit. Les larmes empruntées à John Dowland (Flow my tears) sont celles de l’auteur, adressées à sa jumelle morte, de qui découle sa perception de toutes choses. Nous vivons tous dans l’esprit de Jane C Dick.

Devant mes yeux, une araignée toute blanche vient de saisir une grosse mouche morte toute noire.

Les Imaginales sont annulées. Ainsi en aura-t-il été de ma brève notoriété.

Écrire, est-ce extraire de son âme une livre de chair ou bien un assemblage mécanique ?

La voisine qui garde des enfants dans le 95 est sagement venue se confiner à la Grange. On la rappelle pour garder le môme d’une employée dont le patron exige la présence. Elle doit prendre la route. Elle est en vacances dans 15 jours. Là, elle ne pourra pas revenir sagement ici. Pas d’autorisation. Confinement, vous comprenez. Doit-elle risquer six mois de prison pour non-respect du confinement à la demande de son patron ?

L’entité logée dans l’iceberg qui a coulé le Titanic profite du naufrage pour prendre place dans une barque de sauvetage – et amener la peste. Un personnage est au courant. Son obsession sera de détruire toutes les embarcations.

Quelle somme résulterait d’un récit où les personnages sont sur la crête des événements ; pas en relation avec un hier ni tendus vers un demain, mais ils vivent juste l’instant ? Pas de plan préétabli, pas de cause, pas de but. Pas de propos. (Juste ces morceaux de 1972 à la dérive ?)

Qu’est-ce qui compte réellement dans un roman ? La verve ! L’expression : écrire de verve, pour premier jet, dans l’improvisation. Reprendre non pas pour corriger, mais pour y ajouter encore plus de verve. Superposer la verve. Bâtir le récit comme un chanson à répondre : écrire un paragraphe. Et le réécrire à sa suite en y ajoutant de la verve. Garder les deux versions dans le texte final.

Joyeux drille est un pléonasme.

After the weeding (Bart Freundlich / remake US d’un film de Suzanne Bier) : même si ce sont les affres d’ultra-riches, Julianne Moore et Michelle Williams arrachent grave dans la justesse.

Le confinement prend une allure épouvantable : les dames de la chorale nous passent par mail des tutos de scrapbooking ou des liens pour méditer ensemble devant youtube – ou pour faire des gâteaux et des bonbons (je propose que qu’on leur donne le nom de confineries). L’une vient encore de nous envoyer la photo de son filet à légumes en crochet.

L’immatériel n’est pas affecté par le confinement. Qu’est-ce qui est immatériel ? La finance.

2020 / chapitre 12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.