2020 / chapitre 17

Lu dans Le Figaro : Un essayiste réagit au rumeurs. Et dans Le Monde : pourquoi les consommateurs ont le sentiment que les prix ont augmenté. Et : Non, le roquefort n’est pas efficace contre le covid-19. L’information, toujours, vaillamment.

Titre : La guerre contre le Pôle Nord.

Un genre littéraire peut inciter l’auteur à se satisfaire, par la confiance, d’une narration qui réponde à ses impératifs balisés. Des ponts d’un million de signes au dessus du vide avec des arches vengeance-familiale, des piliers lutte-de-pouvoir, des câbles quête-du-joyau. Dans Le recours de la méthode, Alejo Carpentier fait dire ceci à son personnage à propos de : l’opéra que l’on jouait ce soir-là, avec son moyen-âge imprécis, ses ogives de n’importe où, ses meubles vaguement dynastiques, ses créneaux sans date, tirés d’un éternel brouillard, au goût du décorateur. Éternel brouillard : une définition qui pourrait s’appliquer à 90% de la fantasy et de son décorum. Ailleurs, je viens de lire : L’imaginaire est doctrinal.

PQ : le gouvernement au bout du rouleau, les masque tombent.

Richard Jewell (Clint Eastwood) : un téléfilm honnête, rien de plus. Paul Walter Hauser joue avec application et Sam Rockwell avec une décontraction maladroite.

El Angel (Luis Ortega) : belle découverte.

Wildlike (Frank Hall Green) : belle découverte.

Vers l’autre rive (Kiyoshi Kurosawa) : belle découverte.

C’est aux éditeurs de courtiser l’auteur, pas le contraire. J’attends donc de l’un d’entre eux une demande de manuscrit. — Comment pourraient-ils savoir que vous écrivez ? — Ça, justement, c’est leur métier.

2020 / chapitre 17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.