JOURNAL 2019 / Semaine 45

lundi 4 novembre

Sommes retournés marcher à La Frette-sur-Seine, où nous avons vécu dans les années 80. Le pavillon des bords de Seine est toujours là. En lisant Delirium, j’ai appris que Druillet a vécu à 50 m de là (mais 10 ans plus tard).

Le village est préservé, mais, plus haut, c’est du béton tout contre la voie rapide, des zones commerciales, etc.

Qui publie sur facebook un post pour exprimer son mécontentement vis-à-vis du parasitage des Utopiales par l’armée ? L’éditeur de Gagner la guerre . 🙂

mardi 5 novembre

Livre des Goguettes du Maquis mis en page.

mercredi 6 novembre

Livre des goguettes chez l’imprimeur.

Le club de la lutte = Fight club.

Drôle de rencontre : nous avons mangé le bouillon d’une poule-au-pot, poule qui vient de chez le voisin, au bout de la rue, à 30 m. Avons ajouté des vermicelles chinois. Qui viennent de Chine. À 9 000 km.

Demain, Ardèche.

jeudi 7 novembre

Ardèche / Lisa. Le coin est chouette. Pensons à y déménager.

vendredi 8 novembre

Lapin et polenta chez François Corteggiani, avec Christophe Alvès, Baptiste et son épouse Cécile.

samedi 9 et dimanche 10 novembre

Salon du polar de Villeneuve-lez-Avignon. Un des meilleurs salons jamais faits. Merci Corinne Tonelli ! Logé dans une cellule de la Chartreuse, nourri dans le cloître, défrayé ET honnêtement rétribué pour proposer ses livres à un public de lecteurs qui, ne connaissant pas, achètent et, lorsque je signale que Femmes d’argile et d’osier et L’homme qui traversa la Terre ne sont pas des polars, répondent : ça change ! et partent avec. Vendu 14 du premier, huit du second et une vingtaine de fascicules Harry Dickson (plus un Béla Bartók et deux Nicollet). Acheté un Vásquez Montalbán (jamais lu de Pepe Carvalho) et Parmi d’étranges victimes de Daniel Saldaña Paris. Et pendant ce temps, dans le merveilleux petit milieu de la SFFF, on s’écharpe à propos de militaires et on se désamifie avec ardeur de facebook.

JOURNAL 2019 / Semaine 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.