JOURNAL 2019 / Semaine 48

lundi 25 novembre

l’édition devient [tendanciellement] un lieu où il est impossible d’écrire (tiré de la lecture de Vivre sans ? de Frédéric Lordon).

mardi 26 novembre

Je suis de plus en plus tenté de louer les séries-qui-disparaissent, celles dont on a apprécié une saison (voire deux) et dont on attend sans vraiment l’attendre la saison suivante – qui tarde, qui ne vient pas (et sans doute, avec un peu de chance, ne viendra jamais). Le jeu à propos de ses possibles prolongations est certainement supérieur à ce que serait leur vision. (Et qui sait, elles réapparaissent sous nos yeux, affublées d’un autre nom, transplantées ailleurs, avec d’autres acteurs et un propos absolument différent – mais les mêmes car toujours susceptibles de s’arrêter elles aussi, et de disparaître à leur tour.)

mercredi 27 novembre

Cardiologue : pas d’évolution négative.

Reviendrons-nous jamais au temps où l’humanité arpentait la terre avec lenteur ?

Chaos is the worm.

Revu Queen of the desert (Gertrude Bell par Werner Herzog) : après avoir fait le deuil de Naomi Watts dans le rôle, j’apprécie Nicole Kidman. Et c’est un beau film lent.

jeudi 28 novembre

Génération à venir : après le passage en caisse d’un hypermarché, il y a une borne où présenter ses tickets, une loterie avec des réductions à la clé. Une jeune mère de famille présente donc les siens devant le lecteur optique. Assis dans le chariot, son môme de trois ou quatre ans copie le geste de maman.

vendredi 29 novembre

En route pour Sèvres.

samedi 30 novembre

Sèvres. Revu tout le monde. Causerie avec Laurent Genefort. Entretien avec Estelle Faye à propos de […]. Échangé avec Joyeux Drille des conditions d’attribution du prix Imaginales : sans se concerter, quatre des huit jurés sont venus avec mon livre.

dimanche 1 décembre

Repas des Savanturiers. Rencontre avec Jean-Baptiste Baronian, qui m’a communiqué son adresse personnelle. Sans doute attend-il mes Harry Dickson.

JOURNAL 2019 / Semaine 48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.